Vous êtes ici : Accueil > Actualités

Articles

  • Editorial - Buts et Projets 2014 d’Osteovet France - Février 2014

    La pratique de l’ostéopathie par un vétérinaire est un droit de fait qui pour autant ne préjuge pas aujourd’hui de la réalité de sa qualification surtout dans le contexte actuel de l’ostéopathie animale.
    Vous savez tous que les problèmes rencontrés sont générés par un paysage d’offre et de demande croissants, sans réglementations valables ni cohérentes pour les formations et la pratique.
    Je résume les origines de ce malaise par deux raisons :
    La concurrence sauvage non réglementée des ostéopathes (...)

  • Editorial - Buts et Projets 2014 d’Osteovet France - Février 2014

    La pratique de l’ostéopathie par un vétérinaire est un droit de fait qui pour autant ne préjuge pas aujourd’hui de la réalité de sa qualification surtout dans le contexte actuel de l’ostéopathie animale.
    Vous savez tous que les problèmes rencontrés sont générés par un paysage d’offre et de demande croissants, sans réglementations valables ni cohérentes pour les formations et la pratique.
    Je résume les origines de ce malaise par deux raisons :
    La concurrence sauvage non réglementée des ostéopathes (...)

  • Un diplôme national d’ostéopathie vétérinaire - Janvier 2014

    L’ostéopathie sur les animaux, surtout les chevaux, exercée jusqu’ici par bon nombre de non-professionnels, sera sanctionnée au premier semestre 2014 par un diplôme vétérinaire de l’Ecole de Nantes.
    "Le but de cet examen, dont la première session doit réunir une centaine de personnes et se dérouler avant le 1er juillet, est de rassurer le public qui pourra confier son animal à un professionnel et plus à un non-vétérinaire qui peut être un charlatant", indique à l’AFP le professeur Brigittte Filiard de (...)

  • Bonne année 2014 - Janvier 2014

    Osteovet France et son bureau vous souhaitent une bonne année 2014 et leurs meilleurs vœux tant professionnels que personnels pour les jours qui s’en viennent.
    Nous espérons cette année être encore plus nombreux pour agir encore mieux dans le paysage ostéopathique qui se dessine.
    Nous vous rappelons le choix fait, qui consiste en premier lieu à affirmer la spécificité des vétérinaires pratiquant l’ostéopathie et à porter haut leurs intérêts non pas contre les autres acteurs qui se dessinent mais avec (...)